Enecta, les meilleures façons de prendre du CBG ?

Enecta, les meilleures façons de prendre du CBG ?

 

Cannabigerol, known as CBG, is a phytocannabinoïde, which unlike THC, and exactly like CBD is not psychotropic. CBG was identified for the first time in 1964 by Yehiel Gaoni et est composé d'acide cannabigérolique (CBGA), l'un des premiers cannabinoïdes formés dans la plante de cannabis.  

Le CBG est considéré comme un antagoniste du récepteur CB1 de la système endocannabinoïde

Qu'est-ce que cela signifie?

Cela signifie qu'il peut inhiber les effets des agonistes CB1, en particulier du THC, et donc interférer avec les effets d'autres cannabinoïdes.

On l'appelle souvent le père de tous les cannabinoïdes et non par cas : comme un père attentionné, le CBG « cède » aux besoins de la nature, donnant vie aux autres composés du cannabis, comme le CBD e THC.

 

L'étude italienne sur le CBG

Une étude menée par des chercheurs du département de pharmacie de l'Université de Naples, Federico II, en collaboration avec des professionnels de la santé du département de diagnostic de l'hôpital Pellegrini de Naples et des chercheurs du CNR de Pozzuoli, a démontré l'action du CBG dans un cas d'inflammation intestinale et est arrivé à la conclusion que « le cannabigérol est une nouvelle opportunité thérapeutique pour les personnes souffrant de ce trouble ». 

Avec tous ces caractéristiques nous aimerions souligner certaines des meilleures façons de prendre Cannabigerol.

 

Le potentiel thérapeutique du CBG

En 2015, des chercheurs du Département de biochimie et de biologie moléculaire de l'Université Complutense de Madrid, ont démontré les propriétés neuroprotectrices de CBG.

Les chercheurs ont utilisé deux modèles in vivo différents de la maladie de Huntington chez la souris, qui se caractérise par un effondrement progressif des cellules nerveuses du cerveau.

The study discovered that CBG was highly active as a neuroprotecteur, améliorant les déficiences motrices et protégeant les neurones en même temps.
 

Si nous prenons trop de CBG, quels sont les effets secondaires possibles ?

La recherche scientifique sur CBG n'est pas substantiel pour le moment, comme cela pourrait l'être sur le CBD par exemple, cependant, lorsque nous parlons des effets secondaires, nous devrions partir du principe que chaque substance, également l'eau, prise à des doses excessives peut créer des effets secondaires.

CBG  pris dans les bonnes quantités ne produit pas d'effets secondaires, et nous n'avons pas non plus de preuves directes d'effets indésirables causés par le cannabigerol.

En prenant le cas du « CBD », nous pourrions affirmer qu'un éventuel effet « secondaire » pourrait être lié à une sensation excessive de sécheresse, due aux récepteurs cannabinoïdes présents dans les glandes sous-maxillaires, qui sont responsables de la production de salive.


 

Voulez-vous savoir exactement combien de milligrammes de CBG consommer ?

S'écouter est la bonne réponse ; si nous décidons d'utiliser  CBG huile, notre recommandation est de commencer par quelques gouttes puis de trouver le dosage nécessaire à nos besoins individuels, en augmentant ou en diminuant le dosage.

Si vous envisagez d'utiliser le CBG, il est important et recommandé de consulter un médecin.


 

G 500 - Huile Premium avec CBG

L'huile Premium avec CBG est un produit naturel, sans pesticides ni herbicides, extrait directement de nos plantes en Italie et testé par des laboratoires indépendants pour garantir la sécurité et la qualité.

          

Gc 500 – Cristaux CBG

Avec Gc 500, il est possible d'apprécier le Cannabigerol dans sa forme la plus pure.

 

0 commentaires

Écrire un commentaire

Les commentaires sont modérés